Nouveaux ouvrages en vente sur www.genialenature.org

Flore de Nouvelle-Zélande, terre d’endémisme

Appareil-galerie-60

 

 

La luxuriante végétation néo-zélandaise multiplie les records : 80 % des plantes vasculaires sont endémiques de l’archipel. Une situation exceptionnelle, qui vaut à la Nouvelle-Zélande d’être qualifiée « Global Center of Plant Diversity » et d’intégrer le club des 25 « Biodiversity Hotspots » de la planète, bien que 80 % de ses forêts aient disparu avec l’arrivée de l’homme, il y a 700 à 1000 ans de cela.

Surnommé le paradis des fougères, le pays abrite plus de 200 espèces natives qui s’épanouissent dans les habitats les plus divers : plages et zones alpines, forêts tropicales et espaces arides et désertiques. Les fougères, dont la généalogie remonte à plus de 500 millions d’années, sont symboliques de ce pays dont la silver fern Cyathea dealbata est l’emblème.

Les arbres du genre Metrosideros, Rata et Pohukutawa, sont également des contemporains des dinosaures. Dotés d’une extraordinaire faculté d’adaptation et de dispersion, ils ont colonisé le Pacifique à partir de la Nouvelle-Zélande et méritent le titre du plus grand explorateur. Des tropiques au climat subantarctique, rien ne les arrête. Le Southern Rata (M. umbellata) est le seul arbre capable de survivre dans le climat terrible des îles Auckland, balayées par des vents glacés de force 6 et dont la température dépasse rarement quelques degrés.

 

LES IMAGES DE CETTE GALERIE SONT PROPOSÉES A LA VENTE : TIRAGES D'ART EN ÉDITION SIGNÉE LIMITÉE ET CESSION DE DROIT D'USAGE & DE REPRODUCTION SUR DEMANDE.