Nouveaux ouvrages en vente sur www.genialenature.org

Reptiles et batraciens de Nouvelle-Zélande, les survivants de l’extrême

Appareil-galerie-60

 

 

Les reptiles endémiques de la Nouvelle-Zélande illustrent l’étonnante adaptation de la faune à ce royaume isolé.

Le Tuatara, unique et dernier représentant de l’ordre Sphenodontia, est l’un des plus anciens reptiles de la planète : contemporain des dinosaures, il était déjà présent il y a plus de 200 millions d’années. Les geckos et scinques, venus d’Australie et de Nouvelle-Calédonie il y a quelques dizaines de millions d’années, font figure de « nouveaux arrivants ».

Tandis que le tuatara évoluait très peu, les geckos et scinques ont fait preuve d’une remarquable capacité d’adaptation et d’évolution : une quarantaine d’espèces de geckos et autant de scinques ont été identifiées à ce jour et les découvertes se poursuivent. D’une exceptionnelle résistance, ces petits lézards ont colonisé les habitats les plus extrêmes de l'archipel : des zones subtropicales de la pointe nord de l’île du nord aux zones subantarctiques de l'île Stewart.

Quant aux grenouilles endémiques de l’archipel (Leiopelma), leurs ancêtres gambadaient déjà sur terre il y a près de 180 millions d’années. Elles sont considérées comme les plus anciennes de la planète et les plus primitives. Nocturnes, parfaitement mimétiques et totalement silencieuses, elles ont survécu dans ce royaume isolé durant 85 millions d’années, tandis qu’elles disparaissaient des autres continents.

LES IMAGES DE CETTE GALERIE SONT PROPOSÉES A LA VENTE : TIRAGES D'ART EN ÉDITION SIGNÉE LIMITÉE ET CESSION DE DROIT D'USAGE & DE REPRODUCTION SUR DEMANDE.