Retrouvez mes publications sur www.genialenature.org

Interview « Les aventuriers » sur France Info – Décembre 2008

Le 13 décembre 2008, Rencontres Africaines était le sujet des Aventuriers, une chronique de Régis Picart, diffusée sur France Info, une invitation hebdomadaire au dépaysement et au rêve pour mieux découvrir les peuples de notre terre

Ecoutez la chronique de Régis Picart (2’00 ») en ligne sur le site de France Info >ou cliquez ici

 

« Quand elle était petite, Sabine Bernert rêvait qu’elle était Tarzan des grands singes. Aujourd’hui, elle est avocate mais elle ne s’est pas détournée de ses passions. D’abord, la passion des livres, son père était écrivain et elle a toujours voulu écrire un livre. Ensuite, la passion des animaux, les amis de Tarzan.

A un peu plus de quarante ans, Sabine Bernert saute le pas, elle décide d’ouvrir une parenthèse dans sa carrière de juriste, elle part en Afrique à la rencontre des fondus de la nature, des animaux. Sabine Bernert raconte ses « Rencontres africaines » dans un bel album paru chez Timée éditions.

Pendant deux ans, elle sillonne le sud du continent noir, d’une réserve à l’autre, et côtoie ces passionnés investis dans des projets de protection ou de réinsertion des animaux menacés de disparition. L’avocate devenue photographe veut faire connaître le travail, parfois le sacerdoce, de ces hommes et de ces femmes qui consacrent leur existence à préserver telle ou telle espèce, un guépard, un aigle, un vautour, un rhinocéros… Des gens qui tentent de réparer les dégâts des hommes avant qu’il soit définitivement trop tard.

Parmi ces sauveteurs du monde sauvage que Sabine Bernert a rencontrés il y a Brian Jones. Au début, le Sud Africain ne voulait pas perdre son temps avec cette Française qui débarquait comme une touriste mais quand il a vu son travail, ses photos, il a changé d’avis…

« Brian, en fait, depuis l’âge de quatre ans, il sauve des animaux. Et il n’a pas fait d’études, il n’a pas grand-chose à lui, il a toute une famille qui le soutient. Et en fait, tout ce qui passe par là, il essaie de le sauver. Alors que ce soit une souris, un moineau, un aigle… Et quand on le voit travailler avec ses animaux, c’est extraordinaire par ce qu’on se rend compte qu’en réalité il change lui-même. C’est comme s’il se mettait un petit peu sur la longueur d’onde des animaux. Il n’est pas complètement dans notre univers. Mais ce qu’il fait énormément c’est de l’éducation. Parce que sa préoccupation c’est d’apprendre aux jeunes générations, surtout aux jeunes Sud-Africains, la chance qu’ils ont d’avoir un patrimoine comme ça et comment ils peuvent le soutenir. »

Sabine Bernert a repris ses activités d’avocate mais elle continue de front ses autres occupations. Photographe animalière et secrétaire générale bénévole de l’institut Jane Goodall en France. C’est une vie bien remplie. »

 

Téléchargez le texte : FranceInfo_Les_aventuriers.doc

Visitez le site de France Info

About the Author:


1 Comments:

  1. hector
    décembre 21, 2008

    Sabine,
    Bravo pour ce que tu fais, bravo pour ce que tu nous apportes, bravo pour ce que tu dégages.
    Que ta volonté soit  » fête » de mille et une rencontres pleines de couleurs qui font de toi un vrai trésor.

    Hector Ajavon


Sorry, the comment form is closed at this time.